Parana

Documentaire / 16mm couleur - 1989 - 1h30

Dérives, le long d’un fleuve sud-américain.

À Juan José SAER

⭐ Prix « Villa Medicis hors les murs »

 

DOCUMENTAIRE
Année : 1989
Durée : Une heure trente minutes
Support : 16mm couleur

Avec la participation de Juan Andralis , Jorge Alvarez, Flavio Andreis, Fernando Espino, Angel et Nancy Godoy, Ernesto Hartmann, Gladis Ester Lirussi et Aldo, Marcos Moncada, lidia Maria Osuna, Hector Quiroz, Camilo Silvart, Maria Mercedes Traynor, Juan Carlos Lutteral, Armando Olivera, Antonio Pecci, Juan Pablo Renzi, Gregorio Weinberg,, Marc Sigu, Carlos Baldasini, Felipe, Jorge Enrique Hardoy.

Scénario : Frédéric Compain
Musique originale : Daniel Goldberg
Montage : Martine Voisin
Assistantes monteuse : Lucette Lhure, Marie-Laure Pessemesse
Image : Andres Silvart
Assistant caméra : Carlos Wajsman
Son : Edgardo Rudnitzky
Mixage : Jean-Claude Brisson
Texte dit par Frédéric Compain
Assistant réalisateur : Carlos Essmann

Production : Les Films d’Ici / La Sept / France 3
Direction de production : Françoise Buraux
Chargée de production à Buenos-Aires : Alejandra Lutteral
Chargée de programme INA : Muriel Rosé
Producteur délégué : Richard Copans
Une co-production La Sept Unité de programme Thierry Garrel / Les Films d’Ici / I.N.A

Avec la participation du Centre National de la Cinématographie

Laboratoires : Telcipro (Paris) Cinecolor (Buenos-Aires)

Le Prix «Villa Medicis hors les murs» a permis d’écrire et de préparer ce film.

Tournage : octobre / novembre / décembre 1989 – Argentine (Provinces de Buenos-Aires, Santa Fe, Entre Rios, Chaco, Corrientes et Missiones) / Uruguay / Paraguay / Brésil

Première diffusion : samedi 24 aôut 1991, FR3, 20h55.

© La Sept / INA/ Les Films d’Ici 1990

Remerciements à Graciela Massanes, Ernesto Guttierez, et Julio Traynor, l’ambassade de France en Argentine (Martine Surmont, Frédéric Schmutz), l’ambassade de France en Uruguay (Frédérique Ameglio, Pierre Kalfon), l’ambassade d’Uruguay à Paris (Diego Zorilla de San Martin), l’ambassade du Paraguay à Paris, l’ambassade d’Argentine à Paris et l’Alliance Française (Everlyne Sullice, Pierre Laure).

Ainsi qu’à Raul Beceyro, Dominique Dubosc, Alejandro Garrone, Jean-François Goyet, Alex Maudet, Doctora Pedemonte, Baudoin Capet, Cesar Flores, Jorge Goldenberg, François Hernandez, Martin Oyvela, Roberto Velasquez, Facundo della Torre, Roberto Villalba, Hielda Torres Varela, Ramon Villalba Miranda.

« En remontant le cours du Rio Parana, Frédéric Compain a réalisé un documentaire en forme d’essai littéraire où se profilent des interrogations sur l’éphémère, la réalité et l’histoire de la colonisation. En une heure et demie de travail, d’images, en forme de défrichement, c’est un portrait subtil de l’Amérique latine d’aujourd’hui que dresse le réalisateur. Qu’est-ce que la réalité sur les rives du Parana ? Le documentaire censé la refléter par définition, ne cesse de se poser la question au long des vingt-trois chapitres qui le structurent, vingt-trois digressions essentielles… »
LE MONDE – Véronique Mortaigne

« Lorsqu’un fleuve raconte la vie des hommes… Passionnant… »
LE NOUVEL OBSERVATEUR

« Une belle leçon d’histoire et de géographie… »
L’EXPRESS

« De grands moments intenses… »
FRANCE SOIR

« Le père des fleuves est source de rêve, de poésie et de légendes. Un très beau voyage à la découverte d’un monde secret et ignoré. »
L’ÉVÉNEMENT DU JEUDI

« Frédéric Compain a réalisé un tableau impressionniste de l’Amérique du Sud d’aujourd’hui… Servie par des images superbes, une étonnante mosaïque de portraits qui apporte un autre regard sur l’Amérique du Sud d’aujourd’hui… »
TÉLÉSTAR

« De superbes images qui donnent envie de voyager… »
TÉLÉ-POCHE

« Un documentaire de grande qualité »
LE PARISIEN

« De magnifiques prises de vues »
LE QUOTIDIEN DE PARIS

« Des images souvent étonnantes de beauté et de poésie… une approche intéressante… »
TÉLÉ 7JOURS

« Beaucoup d’eau pour pas grand chose… »
TÉLÉRAMA – Dominique Desré

Extrait de “Parana

EnregistrerEnregistrer