Iris Time

Documentaire / 2003 - 52 min

Sans elle, peut-êttre n’aurions-nous pas connu Yves Klein, Tinguely, Arman, Takis, Soto, Fontana, Reinhardt, Pol Bury et bien d’autres…
Découvreuse, Iris Clert a été durant plus de deux décennies la figure de proue d’un art qui se voulait tout à la fois subversion et fête.

 

DOCUMENTAIRE
Année : 2003
Durée : Cinquante deux minutes

Avec la participation de Pierre Sterckx, Arman, Takis, Pol Bury, Soto, Vassili et Alain Clert, François Farges, Christian Gandon, Albert Loeb, Jean-Jacques Lebel, Pierre Descargue, Christophe Boïcos, Georges-Philippe Valois, Eric Dupont, Paco Rabanne, Daniel Gervis. 

Scénario : Frédéric Compain et Vassili Clert
Musique originale : Pierre Le Marchand
Texte dit par Frédéric Compain
Montage : Eulalie Korenfeld
Image : Pierre Boffety
Son : Laurent Malan
Assistant réalisateur : Liliane Hoffmann
Assistant monteur : Jérôme Pey
Directrice de production : Anne Hoyau-Masson
Administration de production : Chantal Seveno, Karine Rabeau, Célia Gameiro
Stagiaire de production : Anouk Guérin
Moyens techniques : Candela, Movi’Mage
Moyens de montage : Avidia
Moyens techniques post-production : Centre Georges Pompidou
Direction de la production, Service audiovisuel Myriam Bezdjian
Mixage : Nicolas Joly
Conformation et étalonnage : Didier Coudray
Palette graphique : Yann Bellet 

Producteur Délégué : Vassili Clert – Le Singe

Pour France 5, Unité Documentaires : Muriel Rosé, Céline Gandner, Philippe Le More, Elizabeth Baloul

Pour le Centre Pompidou : Délégation à l’action culturelle audiovisuelle, Anne-Michèle Ulrich-Peressetchensky 

Archives audiovisuelles : Pathé Archives, Thierry Rolland,”Chronique des arts : l’œil d’Iris”, 1965, “Iris Clert ou la vie en bleu”, 1975 – Archives Cinémathèque Gaumont : Manuela Padoan, “Sculptures cinétiques”, 1959, “Exposition d’œuvres chez Iris Clert”, 1961, “Exposition de peintures”, 1962, “L’École de Nice”, 1966, Archives Yves Klein, Daniel Moquay, Philippe Siauve Pour les artistes adhérents Copyright ADAGP, 2004

Crédits photographiques : Joël Brunerie, Grégoire Barbu, André Morain, Jacques Robert, NRF, Catherine Valogne, et Droits Réservés

Nous remercions tout particulièrement de leur aide et de leur soutien :
Pat Andréa, Claude André, Hélène Badinter, Louise Barbu, Marc Bourlier Alain Bublex, Raymond Dreyfus, Liliane Fournier, Alain Lafargue, René Laubiès, Jean-Paul Ledeur, Rotraut Moquay-Klein, Daniel Moquay, Christine Roux et la galerie du Haut-Pavé,Sandro Rumney, Philippe Siauve, Jacques de la Villéglé, Galerie Xippas, La Coupole, Hôtel Lutetia, Mairie de Paris : Les Parcs et Jardins, Les Vedettes du Pont-Neuf

Au Centre Pompidou : Anne Baylac-Martres, Gérard Chiron, Eric Pacheco, Didier Schulmann, Brigitte Vincens, Anne-Marie Zucchelli-Charron

Avec la participation du Centre National de la Cinématographie
Et avec le soutien de La Procirep &endash; Société des Producteurs
Et de l’Angoa-Agicoa

Tournage : Juillet 2003 / septembre 2003 à Paris, Las Vegas. 

© Le Singe – Centre Pompidou – 2003

« Ce magnifique hommage, réalisé avec une inventivité qui aurait plu à Iris Clert, nourri de témoignages des artistes encore vivants et de critiques chaleureux comme Pierre Descargues ou Pierre Sterckx, lui rend enfin justice. Merci, Frédéric Compain. »
Bernard Heitz – Télérama

« Jeu de piste nostalgique, le documentaire tisse un portrait tout en légèreté de celle pour qui l’art était avant tout une fête, subversive et gratuite. »
N.D – Les Inrockuptibles

Iris Clert – ©Morain

EnregistrerEnregistrer